Gestion de l'eau


STRATÉGIES POUR RÉDUIRE LE GASPILLAGE D’EAU

Dans un objectif de réduction du gaspillage d’eau lors de l’abreuvement des porcs, deux stratégies ont été évaluées, lesquelles sont issues de projets de recherche réalisés par l’équipe du chercheur Bernardo Predicala du Prairie Swine Centre (Saskatchewan)1.

La première stratégie, décrite dans cet article (lien), présente les résultats d’un essai réalisé dans une pouponnière du Québec, sous la supervision du Centre de développement du porc du Québec. Dans cet essai, il a été observé que les bols économiseurs d’eau s’avèrent être une alternative avantageuse par rapport à l’utilisation d’un système d’abreuvement avec tétines conventionnelles. À plus grande échelle, une diminution notable du lisier produit est à prévoir.

La deuxième stratégie, présentée dans cet article (lien), rapporte les résultats d’un essai réalisé dans une ferme d’engraissement commerciale de la Saskatchewan. Cet essai, mené sous la supervision du Prairie Swine Center, a démontré que dans un objectif de réduction du gaspillage d’eau en engraissement, l’ajout d’auges avec panneaux latéraux aux abreuvoirs à tétines est une alternative avantageuse par rapport à l’utilisation d’un système d’abreuvement avec tétines conventionnelles. À plus grande échelle, une diminution notable du lisier produit est aussi à prévoir.

Alvarado, A.C., Predicala, B.Z. et Y. Jin 2012. Developing strategies for water conservation in swine production operations. Advances in Pork Production, Vol. 23.

Remerciements
Ces essais ont été réalisés dans le cadre du projet De l’innovation à l’adoption : démonstration, à la ferme, de travaux de recherche sur le porc. Ce projet faisait partie de la Grappe porcine 2 de Swine Innovation Porc, financée par le biais du programme Agri-innovation d’Agriculture et Agroalimentaire Canada et des associations provinciales de producteurs.

Nous tenons aussi à remercier M. Sylvain Pomerleau, de la Ferme Pomerleau et frères, pour sa participation à l’essai réalisé au Québec, ainsi que l’entreprise Fast Genetics, de Spiritwood pour l’essai réalisé en Saskatchewan.