Enrichissement


CAPSULE VIDÉO SUR L’ENRICHISSEMENT DE l’ESPACE DE VIE DES TRUIES GESTANTES EN GROUPE - VIDÉO (4 min 27 s)

Résumé : Cette capsule vidéo contient les témoignages de producteurs de porcs qui ont participé à un projet portant sur l’enrichissement de l’espace de vie des truies gestantes logées en groupe. Six fermes à travers le Canada ont participé à ce projet et trois différents objets d’enrichissement ont été installés dans les parcs des truies (Photos 1 à 6) :
  • Une chaîne suspendue au plafond, dont l’extrémité est située à environ 10 cm (4 po) au-dessus du plancher (Photos 2 et 3) ;
  • Une pièce de bois suspendue par une chaîne, fixée à une hauteur de 81 à 91 cm (32-36 po) au-dessus du plancher (Photos 4 et 5). La hauteur correspond à la hauteur moyenne d’un abreuvoir, soit à peu près la hauteur du nez des truies ;
  • Un jouet de type « Porcichew » (anneau de plastique odorant), suspendu par une chaîne, fixé à une hauteur de 81 à 91 cm (32-36 po) au-dessus du plancher (Photo 2). La hauteur correspond à la hauteur moyenne d’un abreuvoir, soit à peu près la hauteur du nez des truies (photo 6).
Nous tenons à remercier les éleveurs de porcs canadiens qui ont participé à ce projet :
  • M. John Van Engelen, Hog Tied Farms
  • M. Geert Geene, Amberley Bacon Company
  • M. Tom Kennelly, Sunhaven Farms
  • Mme Christine Marcotte, Ferme Sainte-Catherine
  • M. Francis Veilleux, Ferme porcine L.V.
  • M. Ken Waldner, Matador Colony


Photo 1 : Les trois objets d’enrichissement installés dans un même parc à la ferme Amberley Bacon Company (chaîne, jouet « Porcichew » et pièce de bois).


Photo 2 : Chaîne ancrée dans le plafond


Photo 3 : Truie qui s’amuse avec la chaîne


Photo 4 : Installation de la pièce de bois, fixée sur la chaîne


Photo 5 : Truies qui s’amusent avec la pièce de bois


Photo 6 : Jouet « Porcichew »

Pour plus d’informations : Remerciement :
Ce projet a été financé par Swine Innovation Porc, dans le programme de recherche, la Grappe porcine 2 : Générer des résultats en innovant. Le financement de ce dernier provient du programme Agri-innovation d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, des associations provinciales de producteurs et des partenaires de l’industrie.